In-248
Bon guerrier, correct ailleurs

Vajrahasta II (on va encore dire Vajra) a trente ans et déjà un héritier quand il monte sur le trône. Son père lui a laissé un empire fort puissant avec un gros ennemi à l’ouest (mais de moins en moins puissant vu qu’il se fait grignoter depuis quelques décennies) et quelques scories à récupérer au sud (oui, je sais, ça prend du temps, Ceylan).

In-249
Empire Nagavamsi 1177

Heureusement, Vajra a des vassaux qui ont aussi de l’ambition territoriale à l’extérieur. Il décide de se joindre à la guerre d’un des deux (pour le deuxième, c’est un casus belli d’assujettissement donc ce n’est pas possible) pour que le thikana (comté) tombe plus vite dans son escarcelle.

In-250.png
C’est pas pour moi, c’est pour mon vassal

Ensuite, il faut attendre d’avoir 500 points de karma pour une guerre d’assujettissement. Pendant que le temps passe, Vajra se rend compte qu’il a un thikana en trop et qu’il existe une personne avec une revendication forte sur l’île de Ceylan qui accepterait de venir à sa cour. Vajra l’invite, le fieffe (comme ça il devient son vassal et le restera) puis déclare la guerre en son nom.

In-251.png
L’objectif en bleu.

Deux ans plus tard, la guerre est gagnée (le pacte défensif étant peu puissant).

In-252.png

C’est plus joli en vert

Toutes ces avancées donnent de supers idées au maréchal de l’empire…

In-253.png
Euh.. OK

En 1183, la situation territoriale est la suivante.

In-254.png
Un peu plus uni

Le souci, c’est que Vajra a 36 ans et est malade. Intoxication alimentaire, fièvres, on ne sait pas trop bien. Sauf que cela serait dommage de rater un assujettissement (on n’en a qu’un par génération). Donc comme il a assez de karma, je déclare la guerre en me disant que si Vajra meurt, son successeur continuera. L’objectif désigné comprend la capitale de l’empire du Rajasthan et des territoires quasi limitrophes et en nombre conséquent.

In-255.png
Objectif en bleu

Début 1185, alors que Vajra a divisé ses troupes pour assiéger plus de territoires ennemis, la grande bataille a lieu. In-256.pngL’ennemi ne s’en relèvera jamais. Oui mais deux mois plus tard alors que la guerre s’achemine tranquillement vers une victoire.

In-257.png
Les bâtards

Ils ont 125% de mes forces. Avec tout l’argent en banque, je peux sans doute les battre. Mais ça me prendrait du temps (et de l’argent, donc) tout en retardant ma victoire sur le Rajasthan. En même temps, changer les lois, ça prend juste du temps (et de l’argent pour graisser les pattes). Pour être tranquille, Vajra décide de céder. C’était une erreur car en rétablissant le pouvoir du conseil, Vajra perd deux territoires « autorisés », ce qui signifie qu’il est au-delà de la limite et que ses vassaux sont mécontents. De plus, le Conseil valide les déclarations de guerre, ce qui est quand même un peu poussé. On n’est pas en démocratie. Note pour plus tard : ne plus le faire.

Bien entendu, un aventurier, fort de 22 000 hommes déclare la guerre à Vajra. Il mettra un temps fou à bouger de son Asie Centrale et à force, le score de guerre augmentera tant que Vajra pourra avoir une paix blanche sans combattre…. 

Mars 1186, victoire de Vajra sur le Rajasthan.

In-258.png
Mission accomplie

Maintenant que Vajra gènère une menace énorme, il soigne son empire (il faudra deux fois cinq années pour changer les lois). Une petite route commerciale de plus déjà. In-259.pngPuis il présente son héritier à la cour.

In-260.png
Cela devrait aider pour la suite

Premier tour de vis en 1190.

In-261.png
Non mais oh !!

En 1190, Vajra tombe à nouveau malade : rougeole, puis grippe, le diagnostic n’est pas clair.

In-262.png
Minou, minou !!

Une révolte de paysans écrasée plus tard et Vajra voit son héritier devenir majeur.

In-263.png
Un peu comme papa niveau stats

En revanche, côté traitement, ça ne va pas vraiment mieux.

In-264.png
Youpi, j’ai perdu une main… Shiva mal tourner

Pour couronner le tout, le vassal d’un de mes vassaux m’enlève. In-265.pngLà où c’est bizarre, c’est que je me suis libéré en payant la rançon (385 or tout de même) mais qu’ensuite, je ne pouvais rien faire de légitime contre mon ravisseur..

Deuxième tour de vis en 1195.

In-266.png
Cela m’a coûté très cher en faveurs mais.. retour à la normale

En 1195, à 48 ans, Vajra va comme ci comme ça. Mais il a plein d’enfants…In-267.pngPour avancer vers son objectif, il déclenche une petite guerre (c’est ballot d’être un pacte contre Vajra et de faire la guerre à des gens qui sont aussi dans le pacte… mais ça m’arrange bien).

In-269.png
Trois fois rien, mais toujours ça de moins à faire

C’est gagné en deux ans et demi. Puis, il crée des titres qu’il redistribue ce qui lui permet de vassaliser pacifiquement un raja (duc) qui avait un seul territoire. Et pendant ce temps, ses vassaux continuent de s’étendre.

In-270.png
Cela s’éclaircit au sud…

En 1201, la situation est assez stable. In-271.pngMais cela se dégrade vite. Ainsi en 1202, Vajra devient infirme. In-272.pngEt en 1204, il devient incapable.

In-273.png
Ca sent le sapin

L’héritier assure la régence et fait de jolis (et coûteux) cadeaux au nom de son père.

In-274.png
Ma cassette !!!

Et en septembre 1204…

In-275.png
On s’y attendait
In-276.png
Rien à redire

Vajrahasta II est mort, pendant son règne il aura bien agrandi le royaume. Sa seule erreur aura été de céder à ses vassaux.

In-277.png
Faut faire monter la piété pour agrandir tout ça

Son fils, Skandavarman a 28 ans, un héritier. En un règne, les troupes sont passées de 44k à 52k hommes et les finances de 8.3k à 12.7k.

——————————————————————————————————————————

Sur la fin, je prenais plus de risques en mettant Vajra à la tête des armées pour le faire trépasser plus vite. La conquête se déroule bien mais j’attends un peu de voir les Mongols débarquer dans 5 à 15 ans. La menace générée par les conquêtes est aussi un souci car maintenant, même les Musulmans sont contre moi.

Publicités