In-124
Deux ans seulement

Anangabhima (on va dire Anang) n’a que deux ans quand il hérite du trône. Son frère de huit ans vient d’être assassiné (pardon, de mourir dans un bête accident de bateau). Autant dire que les adultes de son entourage vont sans doute continuer. Moins d’un mois, après, changement de régent.

In-126.png
#1

Avant la fin de l’année, la santé d’Anang va mieux.

In-127.png
Ouf, rien de gagné mais petit soulagement

Et en toute fin d’année, on trouve un trésor.

In-128
My precious

Certes, il pourrait apporter le mauvais sort, mais bon, ce ne sont que des racontars.

In-129.png
+1 de prestige par mois et +3 en Intendance !!!

Et en effet, cinq mois plus tard, le trésor est volé. On ne le reverra jamais.

In-130In-131

In-132
Gniiii.

 

Octobre 1045, maman est régente.

In-133.png
#2

Fin 1045, les factions se font très puissantes (pourtant j’ai fait mon max pour les contenir) et un ultimatum pour donner du pouvoir au Conseil arrive sur le bureau (^^) d’Anang. In-134.pngPas question de céder, c’est la guerre. Mi 1046, Anang se contente d’une paix blanche (58% de score de guerre) pour souffler un peu.

In-135.png
Une victoire aurait été préférable mais fort longue

Effectivement, deux semaines plus tard, nouvel ultimatum, cette fois pour passer la succession en partage salique dans le royaume d’Orissa (ça va pas la tête ??). In-136.pngNouvelle guerre (et on dit merci à l’économie bien forte et à l’argent mis de côté pour embaucher des mercenaires). 1200 hommes arrivent pour soutenir les loyalistes, puis en 1049, Anang apprend qu’un aventurier va bientôt arriver pour le renverser. Anang signe une victoire contre les factieux (gros bonus d’opinion, des prisonniers à qui on annule des titres de noblesse) pour avoir le temps de se préparer.

In-137.png
Merci pour le bonus d’opinion

En mars 1051, l’aventurier débarque, pour être battu un an plus tard (on va attendre d’être majeur pour pouvoir le bannir sans demander au Conseil, et ainsi récupérer 450 à 500 pièces). 1054, Anang est gentil.

In-139.png
La preuve par l’image

 

Juillet 1051, nouveau régent.

In-138.png
#3

Mai 1056, retour de la mère.

In-140.png
#4

1056, alors qu’Anang profitait d’avoir repéré un comploteur pour l’emprisonner (et vu qu’il refusait cela, pour l’arrêter), le grand voisin déclare la guerre : assujettissement sur le royaume.

In-141.png
Oh là…

L’ennemi a plus de forces, il va falloir jouer serré. Heureusement, Anang arrive à sa majorité (j’aurais pas parié…) et il est assez correct dans le domaine militaire.

In-142.png
Pas mal mais on est loin du génie…

Il décide d’en finir avec la guerre contre le vassal (ce qui est fait en novembre 1057) avant de s’attaquer à l’invasion ennemie. Justement, l’adversaire avait pris des mercenaires mais ne pouvant plus les payer, ces derniers se rangent du côté d’Anang, bonne surprise.

In-143.png
Mouahaha. Le nerf de la guerre…

Cela coûte des sous mais Anang bannit l’aventurier précédemment mentionné.In-147.png La guerre n’entame pas le moral d’Anang qui se met à apprécier la chasse (focus pour améliorer la carac martiale et la santé) et cela devient même son surnom « Le Chasseur ».In-144.png Les batailles font rage mais cela se passe bien. In-146En mai 1059, Anang a assez de score de guerre (27%) pour obtenir une paix blanche (gagner aurait été long, coûteux pour une récompense faible).

In-145.png
T’as gâché 500 points de karma !!

Un an après, juin 1060, nouvelle faction pour augmenter le pouvoir du Conseil, nouvelle guerre, à nouveau 1600 vétérans bonus qui arrivent. In-148

In-149
Attaquer en sous-nombre, dans la jungle avec des commandants médiocres. Des génies

Et victoire pour les loyalistes en mai 1061.In-150.png

Anang a enfin un peu de temps libre et pense à obtenir les territoires manquants pour créer l’empire du Bengale. Son Chancelier ne faisant pas de miracle, il opte pour une petite revendication de jure d’un vassal sur un thikana (comté). C’est chose faite en 1063. In-151.pngEt peu après, un vassal hérite d’un territoire à l’ouest.

In-153.png
OK, merci. Mais t’es un peu esseulé…

Pendant ce temps là, Anang chasse toujours, prend des potions aphrodisiaques espérant avoir au plus vite un héritier. Oups.

In-152.png
La sœur de mon demi-frère…

 

Et en 1064, un héritier, ça évitera de passer par le demi-frère et *sa* progéniture.

In-154.png
Fils de concubine, mais c’est déjà ça

En 1068, Anang guérit de la pneumonie (ouf), et plus tard devient anxieux puis perd ce trait grâce à son chien de chasse (ouf). Puis petite aventure sans lendemain à l’ouest quand le gros ennemi voisin est divisé. Anang en profite pour attaquer le rebelle. Hélas, ce dernier est défait avant qu’Anang n’ait pu le battre, donc fin du casus belli et la guerre est annulée.

Anang se recentre sur son royaume et attend que la trêve avec les territoires du Maharaja Mlechchha arrive à échéance (je pourrais me moquer de la perte de prestige et d’opinion en brisant la trêve, mais tant qu’à faire..). Il fait une célébration où tout aurait pu mal se passer.

In-155.png
Le serpent partira de lui-même. Oh zut

Puis, ayant assez de karma depuis bien longtemps, Anang lance la conquête d’assujettissement, toujours aidé par un allié bien costaud (12000 hommes). En juin 1074, Anang est vainqueur, à 32 ans, il a assez de territoires (85 % sur les 80 % requis) pour créer l’empire bengalais.

In-156.png
Hop, un assujettissement utile

Mais pour faire cela, il lui faut plus de karma. Alors, il change son focus de chasse à théologie, dans le but de faire progresser cela plus vite (+4.5 points par mois, c’est déjà fort rapide mais certains événements peuvent donner des +20 ou +30).

Mais Anang n’est pas qu’un homme de conquête. Son physicien de la cour, un Breton fort compétent, profite de ses largesses pour faire progresser la médecine.

Cela tombe bien car on parle de l’arrivée de la peste noire dans le monde. In-159Fait rigolo, elle ne franchira jamais l’Indus (ça valait le coup de dépenser une fortune en hôpitaux dans ma capitale). Novembre 1075, l’empire bengalais est crée (et en plus, il reprend les lois du royaume principal, tout bénef). In-160.pngAnang devient « samrat » (empereur).

In-161.png
Samrat !! La classe

Un tiers du travail est fait.

In-163.png
Mon empire à moi

Et un succès en plus (qui m’étonne un peu car je ne me souviens pas qu’Anang fut comte, mais passons. Ah oui, voilà: Does not actually require completion in one character’s lifetime. Moui, enfin ma partie dans le Saint-Empire…).

In-162
Work your way up from Count to Emperor with a single character

Encore un aventurier qui se fait battre et laisse 500 pièces avant d’être banni, la routine.

In-165.png
Miam

En 1076, Yayati, l’héritier a douze ans et Anang le présente à la cour, dans le but de faciliter la transition future. Cela se passe correctement sans plus.

In-164.png
Si on peut éviter les assassinats…

Pendant que le chancelier travaille à obtenir des revendications au sud-est, le Samrat va visiter l’université de Nalanda.In-166.png Puis, il fond sur une revendication de jure qui traînait et conquiert rapidement un thikana. In-167.pngTrois ans plus tard (et une révolte de paysans au passage), Anang appuie la revendication d’un vassal (vu que le chancelier a du mal à créer des trucs exploitables…), guerre vite gagnée.

In-168.png
Ca agrandit mon empire et me met un vassal dans la poche

Pendant ce temps-là, Yamati est majeur et est fort prometteur.

In-169.png
Rien à jeter là-dedans (à part peut-être le bonus militaire Imprévisible)

Il est vite marié mais impossible de le fieffer (je ne sais pas pourquoi. Une histoire de caste ?). Au nord-est de l’empire, ça se révolte un peu et Anang emprisonne le fautif et lui prend un titre. Le royaume conquis le plus récemment (Kamarupa) est en partage salique mais même au bout de dix ans de règne (et après avoir contenté tous les vassaux ce qui n’était pas simple), il n’est pas possible de changer les lois de succession. En fait, il faut attendre les dix ans depuis la création de l’empire. Début 1086, Anang harmonise les lois de succession des quatre royaumes, évitant ainsi la division lors d’héritage.

In-170.png
Un casse-tête en moins (même si maintenant avec un titre impérial, c’est moins gênant)

Mais tout ne va pas si bien : à l’ouest, l’empire Pratihara est gigantesque et conquiert énormément de territoires (essentiellement sur les musulmans à l’ouest). Malgré les coalitions contre lui, rien ne se passe. Anang voit que le samrat (empereur) est peu apprécié alors il lance un complot contre lui (en graissant quelques pattes, on arrive à 200% de puissance de complot) et, comme le hasard fait bien les choses, du fumier explose, tuant le samrat. In-171.pngL’héritier est un enfant et on peut espérer une division de l’empire. Mais rien de tout cela pendant les huit ans suivants : la seule différence est que l’empire ne progresse plus car il ne peut plus guerroyer.

Anang envisage de changer de capitale pour pouvoir faire un autre assujettissement (mais il y a peut-être aussi un cooldown…) mais ce serait de grosses pertes que déménager dans un territoire moins développé. Le chancelier faisant mieux son travail, Anang prend un autre thikana (comté) au sud.

In-172.png
Et toujours impossible de fieffer mon aîné…

Puis le samrat se rend compte qu’il pourrait se passer de ses conseillers et il fait voter le pouvoir absolu (ce sera dur à garder dans le futur mais on verra bien).In-173.png

Il en profite pour rendre illégal une succession en dehors des royaumes composant l’empire (simple précaution).

Puis, on a une révolte de paysans et une rencontre bizarre dans une caverne.

In-174.png
OK, je prends

Puis, Yayati meurt dans un « accident » et je m’en veux un peu. Plein de personnes tentaient de le tuer, j’ai repoussé les complots depuis des années mais là, j’ai raté le coche. Grmpf.

In-175.png
Zuuuut 😥

C’est donc son fils qui est le nouvel héritier.

Quatre ans plus tard, en 1095, Anang meurt de causes naturelles à 53 ans alors qu’il était en train de mener une guerre (de loin, on n’est pas fou) pour récupérer un thikana de plus.

In-176.png
Que de louanges !
In-177.png
Il a bien amélioré ses stats depuis ses 16 ans. Niveau enfants, ça va aussi…

Son petit-fils, Prithvidena prend le relais, il a 12 ans.

In-178
Pas trop jeune (12 ans), 2 petites sœurs comme héritières et déjà des stats très intéressantes

L’empire est puissant. Au sud, c’est morcelé donc sans doute facilement vaincu. Mais à l’ouest, c’est plus compliqué, surtout qu’on ne voit pas que ça s’étend vers la Perse. Heureusement suite à l’assassinat au fumier, aucune guerre de conquête par là, mais ça ne va pas durer.

In-179.png
Le sous-continent

—————————————————————————————————————-

Je craignais une mort rapide du personnage et finalement, ça s’est bien passé. Toujours un peu dur au début avec toutes les factions mais si on survit, on accumule les bonus d’opinion qui les rendent plus facile à vaincre. Ensuite, juste de la patience et de la méthode pour obtenir les terres manquantes au nord-est (à l’ouest, cela aurait été plus compliqué) et créer l’empire. Les royaumes sont unifiés pour les lois de succession (sauf le genre du dernier royaume, certes), le conseil est dissous, il y a plein d’argent de côté et les forces militaires ont doublé d’une génération à l’autre. On va voir si on laisse vivre ce personnage prometteur pour avancer un peu.

 

Publicités